Aujourd’hui beaucoup de site sont réalisé à base de CMS, principalement WordPress, on vous explique pourquoi :

  1. Le backoffice est bien conçu, facile à utiliser est assez complet.
  2. WordPress utilise du php qui est un langage assez simple, facile à utiliser.
  3. Si vous avez un développeur, vous pouvez réaliser quasiment tout ce que vous voulez (personnaliser, ajouter des fonctionnalités)
  4. Il existe un plugin pour à peut près toutes les fonctionnalités que vous souhaitez rajouter.

L’ensemble permet de développer un site rapidement avec backoffice, tout en limitant le budget. Bien souvent, les prestataires qui réalisent des sites vont vous vendre un wordpress avec des plugins, ce qui permet de réduire drastiquement les coûts.

Mais,

Ce n’est pas sans contrepartie. Lorsque les dirigeants de vision-ce sont venus nous voir, leur site était composé d’un wordpress avec une trentaine de plugins, autant dire que le fait que le site s’affiche tient du miracle. WordPress est un code open source, ce qui fait que tout le monde peut se l’approprier, mais aussi que tout le monde peut faire un peu tout et n’importe quoi (il n’y a aucun contrôle sur les plugins à part le système de notation). Pour nous les plugins on trois énormes désavantages :

  1. Il n’y a aucun contrôle de compatibilité entre les plugins. Un plugin peut être compatible avec une version de wordpress, ça ne garantit pas qu’il ne puisse pas créer un bug avec un autre plugin. Plus vous en installez, plus vous augmentez cette chance.
  2. Vous êtes dépendants d’un développeur que vous ne connaissez pas pour la maintenance, les mises à jour ou la modification de fonctionnalités. C’est la raison pour laquelle bien souvent, les supports de ces plugins sont payants et surtout ils ne sont pas garantis.
  3. Vous utilisez un code que tout le monde peut examiner. L’avantage du php, c’est que c’est assez solide en terme de sécurité car personne n’accède au code à part vous (et le serveur). En installant un plugin, vous perdez totalement cet avantage et donc créez potentiellement une faille de sécurité sur votre site.

Nous réalisons quasiment tous nos sites sur un backoffice WordPress, la plus part du temps pour le Front aussi (mais nous avons aussi fait du WordPress / React qui fera l’objet d’un article à venir). Dans tous les cas, à part un plugin de builder (Divi, qui nous permet de créer des modèles de pages que nos clients vont utiliser), nous développons nos propres plugins, même pour des petites fonctionnalités. Certes cela à un coût, mais l’assurance d’un site qui fonctionne bien dans la durée.

Chez vision-ce, ils n’ont pas cessé de nous dire à quel point ils étaient ravis du travail effectué, ils ont vu la différence.